Aumenta dimensione fontDiminuisci dimensione font

Musées et parcs

 

Directrice
Madame Roberta Pieraccioli
tél +39 0566 906291 fax +39 0566 906296
courriel  r.pieraccioli@comune.massamarittima.gr.it

Massa Marittima dispose d’un vaste réseau de musées. Les différents bâtiments qui abritent les musées accueillent, par domaine thématique, les œuvres d’art, de l’histoire et des traditions de la ville et du territoire qui l’entoure : à partir des pièces archéologiques préhistoriques ou étrusques  découvertes dans les alentours de la ville, jusqu’à l’exposition des outils de travail utilisés jusqu’à il n’y a pas très longtemps par les mineurs de la région.

L’histoire de la ville des Collines Métallifères est fortement liée à l’extraction et à la transformation des métaux, au point que la structure typique des tunnels de mines d’autrefois a été reproduite dans un musée du centre historique.

L’offre des musées de la ville va de l’art contemporain à l’art sacré, et se poursuit ensuite à travers les rues des anciens métiers où se trouvent l’ancien moulin à huile et la menuiserie, jusqu’à la zone archéologique du lac de l’Accesa.
Les musées de la ville de Massa ont été créés en 1867, sous la forme d’un unique musée municipal. Au fil du temps, grâce à de nombreuses découvertes et donations, plusieurs sections sont devenues autonomes et d’autres départements ont été entièrement reconstruits. En 2000, les différentes structures ont été rassemblées en instituant le Système des musées de Massa Maritima, regroupant une dizaine de musées, de monuments transformés en musées et de parcs ouverts au public.

Les musées de la ville font également partie du réseau des musées du Département: visitez-le ici


Parcs: Le parc régional le plus important est le parc technologique et Archéologique des Collines Métallifères  de la région de Grosseto. Il s’agit d’un endroit qui regroupe les plus importants  témoignages archéologiques et industriels hérités du passé minier et métallurgique de la zone, faisant partie d’un milieu paysager de grande valeur. Le Parc a été créé par le Ministère de l’Environnement et de la Sauvegarde des sites industriels et minerais abandonnés, afin de conserver les racines historiques et culturelles d’un territoire qui a conçu ses activités sur les ressources de la terre pendant environ trois millénaires. Pour le “visiter”, cliquez ici.